Accueil > eBusiness, eLife, réflexion > e-Nomade : Nature, Technologies, quête de Liberté et d’Aventures

e-Nomade : Nature, Technologies, quête de Liberté et d’Aventures

virtual worldAprès quelques semaines à expérimenter quelques modes de vies alternatifs et à surmonter des montagnes de barrières, voici un petit “article bilan” plein d’aspirations.

La Nature

Comme beaucoup de gamins, dans mon enfance je voulais devenir vétérinaire, préférant les contacts vrai avec les animaux que les contacts artificiels entre humains civilisés, la nature était mon lieu d’interaction et d’expérimentation qui fut remplacé par le virtuel après ma rencontre avec l’informatique, à l’époque où les machines ne communiquait pas, il fallait écrire ses logiciels soit même, l’on avait un monde vierge à inventer.

Les Technos

Depuis bien des technologies sont passés, certaines ont servi de socle à l’évolution, d’autres sont mortes, et d’autres sommeil attendant le moment propice pour se déployer.  Mais il ne cesse de s’en créer à un rythme exponentiel.

Car les technologies répondent à des problématiques, problématiques qui émerge des contraintes d’usages, usage qui ne cesse de se démultiplier.

Par exemple, la Virtualisation avec la liaison OS - Harware aussi vieille que l’apparition des premiers ordinateurs tel que nous les connaissons, qui veut qu’un OS sache gérer un hardware et doit nécéssairement être lié à celui-ci.
L’usage à mis en évidence le besoin de péréniser un système alors que son hardware peut faillir ou évoluer, pour sortir de cette contrainte la Virtualisation fut imaginé.

Et en détachant les systèmes du réel, c’est un pas de plus vers le virtuel que nous réalisons.

L’Homme & Le Virtuel

Le virtuel où l’Homme peut s’expérimenté et devenir son opposé.

Où le vilain petit canard peut être l’Apolon, L’introverti peut devenir hyper communicant, le timide peut déclencher des guerres, le dernier de la classe peut devenir chercheur ou millionnaire, l’insignifiant peut faire vaciller le monde.

Ce monde sans contraintes, où tout change et s’échange, bouleverse les repères d’un monde cloisonné et établi, où l’homme se positionne sur une échelle sociale, fait parti d’un arbre hiérarchique dans son entreprise, et habite une case dans son immeuble ( ça me rappel Fight Club ce passage ;) ).

La Liberté

En tentant de s’abstraire des contraintes, nous repoussons les cloisons, afin de gagner un peu plus en liberté.
Dans cette quête et au stade actuel des technologies, nous pouvons déjà dans une certaines mesure obtenir :

  • L’indépendance : En pouvant gérer avec un simple ordinateur connecté, tout les aspects de son business, son argent, ses problèmes, ses relations.
  • La Mobilité : En pouvant gérer l’éssentiel de preque n’importe où.
  • L’existence sociale : Etre relier avec le reste du monde : famille, amis, communautés
  • L’omniscience : Le savoir se trouvera sur internet (cf : Libérons les données et valorisons le savoir-faire plutôt que le savoir), les découvertes d’antiquités se feront un jour sous forme numérique.

Finalement nous pouvons imaginer vivre et exister en mobilité.
Cette liberté pour être épanouissante nécessite de s’éprouver

L’Aventure

C’est l’Aventure, terme profondément lié à la nature, nature de la vie, de l’univers, qui sans bouleversement n’existeraient pas.
L’être Humain à lui aussi besoin de changer pour évoluer : d’environnement, d’interaction, de raisonnement, de paradigme.
Et pour cela l’Internet et le virtuel sont clairement les lieux où l’individu peut expérimenter tout ces changements le plus rapidement.
Alors que dans le Réel, la mobilité permet le changement et la découverte de lieux, cultures, êtres humains, d’animaux pour s’enrichir.

En expérimentant l’inconnu, nous nous aventurons dans l’évolution quelle soit individuelle, familiale, ou humanitaire.

La Suite

Étant en quête de tout cela depuis de nombreuses années, dans le virtuel comme vous pouvez le voire dans ce blog au travers du Web of Data, ou dans le réel en expérimentant des modes de vies alternatifs que j’espère bien arriver à vous faire partager ici, comme :

  • e-Nomade terrestre : Vivre en camping-car, testé 10j, sympa et relativement accessible pour commencer.
  • e-Nomade maritime : Vivre sur un bateau, testé 7j, bon là c’est le paradis, mais contrainte financière importante  …
  • e-Nomade aérien : Arg, ça n’existe pas encore, mais pourquoi pas un jour, ça résoudrait pas mal de contraintes.
  • e-Nomade sous-marin : Pas trop longtemps quand même, ou avec de nombreuses et longues escales :)
  • e-Nomade extra terrestre : Tu t’égares jeune padawan
No TweetBacks yet. (Be the first to Tweet this post)

Fab eBusiness, eLife, réflexion , , , ,

  1. Jérôme
    12/12/2009 à 02:42 | #1

    Allez Fab, arrête de trop tripper sur le numérique, le ouaib… Il suffira d’une grosse éruption solaire pour foutre nos zolis processeurs et circuits imprimés en rade ;o)
    Ce mode de vie est très limité dans le temps… Le ouaib “source de savoir” peut-être, mais aux pieds d’argile ;o)
    C’est mort, le potager et la patate sont des valeurs plus sûres en comparaison :o))) hihihihi

    A+ Bon couraze tout ça

  2. 12/03/2010 à 02:26 | #2

    @Jérôme
    Retour au source … le bon vieux monde post-apocalyptique, sympa aussi comme perspective.
    Je me le ferais bien à la WaterWorld, plutôt qu’a la Mad Max en camping-car, à choisir ;)
    Mais sinon faut pas se laisser dégouter par le quotidien de son taffe ;) , il y a encore tout à constuire sur ce bon vieux réseau de machine :)

    PS : Aurais-tu oublié tes origines de ….
    CYBER

    NEO

    CASTRIEN !
    :D

  1. Pas encore de trackbacks